CULTURE WEB Cocyclics : lire ou écrire, il ne faut pas choisir

article publié originellement sur Radio VL

« Chers aventuriers de l’imaginaire, chers passionnés d’écriture,  j’ai une question à vous poser. Connaissez-vous Cocyclics ? Cocyclics. Ce nom résonne dans votre esprit comme les ondes d’une goutte sur la surface d’un étang.

Kézako ? Un site. Mais ce n’est pas un simple site. C’est tout un concept développé sur le web. Il s’agit d’améliorer son écriture tout en trouvant son propre style. Le principe est simple : vous publiez anonymement un texte en ligne – uniquement de genre fantastique, mais au sens large du terme – et vous vous faites béta-lire. Béta-lire, ce n’est ni corriger, ni s’approprier un texte car le but est bien que chacun développe sa façon d’écrire. La monnaie d’échange est intellectuelle. Un texte béta-lu contre un texte à béta-lire. Explications.

Première étape : vous vous inscrivez.

Il vous suffit d’une adresse mail valide et d’un bon pseudonyme. Et plouf ! Vous voilà sur Cocyclics…et accessoirement, dans la mare aux nénuphars. Après une brève description dans le forum d’accueil de votre profil , vos attentes et vos passions , vous pouvez publier votre extrait. C’est rapide et bien expliqué. Mais minute libellule! N’oubliez pas que vous n’êtes qu’un petit amphibien aux pieds de la pyramide batracienne. Et ici, il faut respecter à la lettre les règles de bienséance, à savoir ne pas formuler de remarques blessantes, ni même d’humilier, d’insulter, ou de dérober sournoisement les idées d’autrui. Vous vous feriez vite sanctionner par les modérateurs. Les membres de cette communauté – qui sont aussi bien de jeunes passionnés de littérature que d’écrivains connus et reconnus – doivent impérativement être solidaires et se faire confiance mutuellement pour que la magie opère…

Mais, que gagne-t-on à échanger ? Me demanderez-vous.

Un regard différent et plus objectif sur votre écriture, ainsi qu’une habilité à la juger pour mieux la corriger ; des encouragements ; une capacité à formuler des conseils constructifs et mettre à profit ceux que l’on vous donne. En bref, une écriture métamorphosée, car travaillée et murie.

Alors, que perd-t-on à échanger ?

Rien. C’est gratuit.

Vous me direz que ce site est une utopie, un fantasme illusoire qui n’a aucun avenir aux milieux des myriades de forums littéraires. Et vous aurez raison.  Ce site est idéal et efficace. Un impératif donc, profitez tant que cela fonctionne. Et si vous doutez encore de ses bienfaits, vous noterez que Cocyclics à même des partenariats avec des maisons d’éditions. Mais nous n’en sommes pas encore là. Pour le moment, vous n’êtes encore que des têtards… »

http://cocyclics.org/

banTinta (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s